Astuce senior

5 conseils très utiles pour l’aménagement d’une maison pour une personne âgée

L'aménagement d'un espace de vie adapté aux personnes âgées est crucial pour leur bien-être et leur sécurité. Cet article propose 5 conseils pratiques pour transformer une maison en un lieu sûr et confortable, adapté aux besoins spécifiques des aînés. De l'optimisation de l'accessibilité à la prévention des chutes, chaque conseil vise à promouvoir l'autonomie et à réduire les risques.

senior dans son appartement

Nous allons par cet article vous informer sur l'importance d'aménager votre domicile et de vous rendre compte que c’est tout à fait possible dans la plupart des cas. C’est avant tout pour sécuriser et simplifier le quotidien des personnes âgées.

Pour cela nous allons au travers de 5 conseils vous aider à créer un environnement sûr et confortable.

Conseil 1 : Investissez dans des Aides Techniques d'Aménagement

Les aides techniques sont nombreuses et variées. Le cahier des charges à établir avant l’acquisition peut s’avérer parfois complexe. En cas de doute, il est préférable de faire appel à un ergothérapeute, car une fois le matériel acquis et financé par la sécurité sociale, les délais de renouvellement varient de 1 à 5 ans. Il est donc important d’être sûr du choix du matériel. Attention : prise en charge par la sécurité sociale, ne signifie pas financement total. Des dépassements sont possibles en fonction des modèles choisis. La sécurité sociale base ses financements sur des codes LPP (liste des produits et prestations), qui définissent le libellé de l’ordonnance à réaliser.

Afin d’optimiser l’accessibilité de la salle de bains pour les personnes âgées dans leur logement, il faut souvent repenser l'espace.

Douche aménagée, baignoire à porte, prises et interrupteurs à hauteur adaptés, porte large, débattement suffisant le cas échéant pour un fauteuil roulant, prise en compte de l'aidant si besoin. Pensez également que les difficultés augmentent avec l'âge et les besoins évoluent et donc se modifient…

La toilette, avec l'âge, peut devenir un exercice dangereux et éreintant. Tout le monde souhaite garder son autonomie le plus longtemps possible lors de ce moment intime. Très souvent le début de dépendance se révèle lors de la toilette ou de l'habillage qui devient compliqué…

Par exemple dans la salle de bains, la circulation doit être aisée pour permettre à un déambulateur ou à un fauteuil roulant de passer sans rencontrer d'obstacle : il faut donc envisager le demi-tour ! Celui-ci nécessite un cercle de 80 cm de rayon et une largeur de porte de 90 cm minimum.

Toujours pour la salle de bain, pensez au lavabo électrique réglable en hauteur ainsi qu’à la pose d'un revêtement antidérapant

Mais aussi de façon globale dans votre logement, et si nécessaire, pensez au  lève personne qui a pour objectif de permettre le transfert de position allongée à assis et inversement ou assis à assis, c'est-à-dire des transferts du lit vers un siège ou d’un siège vers un autre siège (ou les toilettes) et inversement, sans passer par la position debout. Il permet aussi de relever une personne qui a chuté. Il existe également le verticalisateur,  c’est à prescrire quand la personne ne fait plus ses transferts seule mais a encore un bon tonus du tronc et où l’appui sur les jambes est possible, ceci pour aider au maintien de la position debout. Il s’utilise par une tierce personne. Pour terminer sur les dispositifs d’élévation vous avez enfin le guidon de transfert, celui-ci a pour objectif de faciliter le passage de la position assise à debout par une traction puis de permettre au patient de réaliser un pivot (pour venir s’asseoir au fauteuil placé à côté) en se tenant au guidon. Il peut être utilisé pour aider une personne qui rencontre des difficultés pour se verticaliser seule en vue de se transférer (faiblesse musculaire des quadriceps). La personne doit cependant être en mesure de conserver la station debout le temps du transfert.

Enfin et pour ceux qui ont une maison à étage, alors que  tout le monde connait le monte escalier mécanique mais connaissez-vous l’ascenseur pneumatique ? Pas de fosse ou de local machinerie, son installation se fait directement sur le sol existant, de plus  Il offre une sécurité maximale car en cas de panne de courant, la cabine descendra automatiquement au niveau le plus bas, de plus sachez qu’il en existe de plusieurs diamètres dont certains qui peuvent laisser entrer un fauteuil roulant ! Sachez enfin que côté budget c’est un peu plus cher qu’un monte escalier mais qu’il existe une multitude d’aides qui peuvent prendre en charge une partie des frais, de plus il y a pas mal d’installateurs donc faites jouer au maximum la concurrence !

Vous voyez donc au travers de ces quelques exemples ci-dessus toute l'importance d'adapter de façon très personnelle le domicile aux besoins individuels de chaque personne âgée .

Conseil 2 : Aménagez Physiquement la Maison

Après pour se déplacer avec sécurité et facilité dans une pièce ou vers les autres pièces de votre logement, pensez à laisser suffisamment de place pour vos aides à la mobilité avec pour commencer équiper de barres de maintiens les couloirs et l’entre deux pièces mais aussi assez de place pour le passage sans obstacle d’un déambulateur, d’un fauteuil roulant voir même à d’un scooter électrique car si certains scooters sont réservés à un usage en extérieur, d'autres, plus petits, sont conçus pour se déplacer à l'intérieur de la maison avec toujours en tête des petites rotondes pour permettre le demi-tour ! 

Pour faire le tour de l’aspect sécuritaire de votre logement pensez aux aides domotiques c’est-à-dire tous les appareils avec télécommande qui contribuent à faciliter la vie des seniors dépendants comme l’ouverture et fermeture des volets automatisée ; allumage des lumières intérieures et extérieures automatisé ; ouverture/Fermeture du portail extérieur à distance ; réglage optimal de la température (chauffage/climatisation) ; branchement de l’alarme de sécurité

. Mais aussi exit les tapis dans lequel on risque de se prendre les pieds et de chuter.

Voyez vos meubles encombrants et mal placés avec des angles durs dans lesquels on peut se blesser (préférer les arrondis qui sont aussi la tendance déco de cette saison !) ;

Les tiroirs qui sont au niveau du sol et trop difficiles à refermer (s’ils restent ouverts, ils peuvent occasionner des chutes) ;

Veillez aussi à l’entretien des pièces et aux produits utilisés : inutile de cirer un parquet et surtout un escalier car cela le rend très glissant, attention si votre aide-ménagère lave le carrelage et qu’il glisse…

 Enfin et si malgré toutes ses précautions il vous arrive de chuter équipez-vous d’un bracelet de sécurité connecté : le bracelet de sécurité offre la possibilité aux seniors d'alerter un téléassistant en cas de chute ou de malaise. Ce dernier pourra alors prévenir la famille, le SAMU ou encore les pompiers si nécessaire. Certains bracelets servent à géolocaliser les personnes, contribuant ainsi à préserver la sécurité des malades d'Alzheimer notamment

Si l’ergonomie est bienvenue quels que soient nos âges, elle l’est encore plus pour les seniors. Avoir tous les meubles du quotidien au bon niveau permet de ne pas avoir à se baisser sans arrêt pour attraper des objets utiles. Il faut donc rendre les meubles de cuisines accessibles ou déplacer tous les ustensiles utilisés le plus fréquemment à portée de main et ranger le reste vers les étagères du haut ou du bas.

Toujours pour votre cuisine et pour éviter des accidents graves dans ce lieu de vie, il faudra déjà éliminer la gazinière, le gaz étant chaque année, source d’accident et l’oubli de la fermeture de ce type de moyen de cuisine peut être dramatique. Faites plutôt poser des plaques à induction : elles éviteront aussi à votre aîné tout risque de brûlure.

Revoir l’aménagement et le rangement pièce par pièce est indispensable et cela concerne aussi l’électricité. L’installation d’un système de commande en va-et-vient demande peu de travaux mais change beaucoup de choses dès lors qu’il permet de limiter les déplacements continuels. L’électricien peut profiter de son passage pour poser des gaines et faire disparaitre les fils électriques qui dépassent et dans lesquels vous pouvez vous prendre les pieds et chuter.

Il faudra également soigner le confort des assises et ne pas hésiter à remplacer un canapé trop mou et inconfortable par un équivalent à bonne hauteur qui offre plus de confort pour le dos et pourquoi pas des fauteuils adaptés au dos et aux jambes qui offrent aussi un grand confort. De nombreux fabricants proposent des fauteuils relax électriques qui permettent un maintien dos / cervicales / bras / jambes et s’inclinent pour éviter les problèmes circulatoires. Les fauteuils releveurs permettent aussi aux seniors de se lever de son fauteuil avec plus de facilité.

Conseil 3 : Utilisez la Technologie Assistive

Qu’ils soient fixes ou mobiles, les téléphones à grosses touches contribuent grandement à faciliter le quotidien des séniors. Pour simplifier leur prise en main ou pour pallier tout simplement nos problèmes de vue, vous trouverez plusieurs modèles de ce type qu’ils soient filaire ou sans fil et bien entendu également en modèle type portable

Ils en est de même pour vos télécommandes d’appareils avec en premier lieu celle de la télévision c’est pourquoi il existe des télécommandes spécifiquement conçues pour les séniors. Il permet en même temps de faire fonctionner une télévision, un décodeur, un lecteur DVD ou Blu-Ray ou encore un box internet mais également de par leur fonction auto-apprenante regroupez aussi toutes vos autres télécommandes comme pour les celles à distance de vos lumières, elles sont toutes avec un rétro-éclairages, le choix ne manque pas sur les sites spécialisés !   

En tout cas je vous encourage vivement à suivre l’actualité dans ce domaine car les solutions technologiques sont de plus en plus nombreuses et utiles.

Pensez aussi aux détecteurs de mouvements que ce soit pour déclencher vos éclairages ou tout simplement pour votre sécurité avec en cas de chute un système relié à un service de téléassistance, juste un conseil, faites les Installer dans un lieu de passage particulièrement fréquenté, par exemple le couloir desservant les chambres ou la cuisine enfin sachez que la plupart des systèmes sont compatibles avec les mouvements de vos animaux de compagnie

 En tout cas je vous encourage vivement à suivre l’actualité dans ce domaine car les solutions technologiques sont de plus en plus nombreuses et utiles.

Enfin, la cohabitation intergénérationnelle émerge comme une solution innovante et bénéfique pour renforcer la sécurité et le confort de vie des personnes âgées. Cette approche, basée sur le partage d'un espace de vie entre seniors et jeunes générations, favorise un environnement sécurisant et stimulant. Non seulement elle permet une surveillance et une assistance mutuelle, mais elle offre aussi une opportunité d'échange culturel et de compagnie, réduisant ainsi l'isolement social des aînés. En intégrant les avancées de la technologie assistive dans un cadre de vie partagé, on crée un équilibre parfait entre indépendance technologique et soutien humain, enrichissant la vie quotidienne des seniors tout en assurant leur bien-être et leur sécurité.

La cohabitation intergénérationnelle

Conseil 4 : Obtenez des Aides Financières

Pour tout ce qu’on vient d’évoquer plus haut cela représente dans certains cas des budgets parfois conséquents, aussi pour tous ces aides technologiques, nous avons parlés dans un article précédent toutes les aides financières disponibles au travers d'un guide complet suivant certains critères d’éligibilités que sont les APA, APL, ANAH, n’hésitez pas à le relire.

Petit rappel évoqué en début d’article et il est très important de le savoir qu’avec une ordonnance, une prise en charge par la sécurité sociale est souvent possible, attention cela ne signifie pas forcément un financement total. Des dépassements sont possibles en fonction des modèles choisis. La sécurité sociale base ses financements sur des codes LPP (liste des produits et prestations), qui définissent le libellé de l’ordonnance à réaliser.

Pour cela je vous mets un lien très utile qui vous informe suivant chaque type d’appareils la part que prend en charge la sécurité sociale.

Enfin sachez que vous pouvez dans certain cas privilégier la location plutôt que l’achat ! 

Pour ce qui est des financements possibles pour ces différents aménagements et si malgré les aides financières vous ne pouvez pas vous procurer les équipements nécessaires, il vous reste la possibilité de faire appel à La trésorerie patrimoniale ou prêt viager hypothécaire, c’est un prêt personnel garanti par une hypothèque sur votre bien immobilier. Il vous permet notamment d'obtenir un financement grâce à votre patrimoine immobilier, tout en conservant la pleine propriété de votre bien. Le montant du prêt est déterminé par l’évaluation immobilière du bien, le sexe et l’âge de l’emprunteur. La somme d’argent alors débloquée n’a pas besoin d’être affectée à un projet en particulier.

Toute personne physique, seule ou en couple, propriétaire de son bien immobilier d’une valeur de plus de 150 000 € et âgée de plus de 60 ans est éligible pour un PVH, ainsi pour exemple si votre bien vaut 220 000 euros vous pouvez percevoir jusqu’à 100 000 euros d'aide.

Enfin, une nouvelle aide qui s’appelle "Ma Prim adapt" sera disponible dès le 1er janvier 2024 et elle viendra compléter les dispositifs existants. Elle sera destinée aux seniors et aux personnes en situation de handicap. Cette aide vise à financer des travaux d'adaptation du logement afin de permettre au grand nombre de vivre à domicile le plus longtemps possible.

Renseignez-vous également auprès de votre mairie , certaines aides locales sont aussi possibles !

Conseil 5 : Obtenez un soutien social et un suivi

Tout ce que l’on vient de voir précédemment est donc là pour votre maintien à domicile ce qui favorise l'indépendance et contribue au maintien de votre autonomie et ainsi votre famille ou vos proches pourront toujours réaliser certaines de vos tâches quotidiennes (cuisine, habillage, etc.) car en étant aidé, cela contribue également à votre autonomie intellectuelle et physique.

En tant que senior, vous pouvez bénéficier d’un programme d’aide à domicile personnalisé en fonction de ses besoins. Le maintien à domicile permet aussi aux aidants de se sentir davantage impliqués dans l’accompagnement.

Pensez aussi à la colocation intergénérationnelle ! Elle apporte pour ceux qui aime la compagnie et l’aide au quotidien de répondre à beaucoup d’attente de votre part. 

Rejoignez ColombAge !

Pour beaucoup de seniors, l'isolement social est une réalité difficile à surmonter. La cohabitation intergénérationnelle offre une solution en favorisant un environnement inclusif où les aînés peuvent partager leur vie quotidienne avec des jeunes motivés, brisant ainsi la solitude et créant des liens qui apportent de la joie et du soutien mutuel.

Deux mains d'une jeune fille prenant la main d'une personne âgée

Nous souhaitons vous connaître !

Le formulaire ci-dessous nous permettra de mieux vous connaître et de vous mettre en relation directement avec un hôte ou un étudiant.

Je trouve un logement